« Le développement du psychothérapeute: ses modalités, ses effets, son impact » avec Gilles Delisle, Ph.D. à Paris

original : CIG (Centre d’Intégration Gestaltiste)

Le développement du psychothérapeute : ses modalités, ses effets, son impact

avec Gilles Delisle, Ph.D.

30 avril et 1er mai 2020 à PARIS

Témoin » Confronté à une panoplie sans cesse croissante de traitements plus ou moins probants, promus par ce que Silbershatz (2013) a appelé l’Evidence-based marketing, le psychothérapeute est en droit de se demander la part qui lui revient dans le succès ou l’insuccès de ses interventions.  Or, qu’ils soient soutenus empiriquement ou non, qu’ils soient manualisés ou non, qu’ils s’enracinent plus ou moins dans les meilleures pratiques, tous les traitement psychothérapeutiques sont, pourrait-on dire, « administrés par voie relationnelle ».  Selon le diagnostic, le contexte de soins, le type de traitement et les ressources du client, la relation thérapeutique jouera un rôle plus ou moins décisif dans le succès ou l’insuccès de la démarche.  Le psychothérapeute conscient de ses propres caractéristiques mises en jeu dans l’intervention sera mieux à même d’adopter les attitudes et les conduites les plus aptes à maximiser son impact.  Au fur et à mesure de son développement et de sa maturation, à diverses étapes de sa vie professionnelle, il saura mieux cibler ses zones d’excellence et veiller sur ce qui, dans sa propre personne, peut affaiblir ou maximiser son impact.

Cette activité de perfectionnement clinique souhaite outiller sa réflexion et l’aider à baliser optimalement son développement futur en s’inspirant des recherches les plus rigoureuses et des meilleures pratiques, y inclus celles du formateur qui a consacré l’essentiel de quatre décennies à la formation des psychothérapeutes.

  • La contribution du psychothérapeute au succès de la thérapie :  état de la recherche
  • Caractéristiques personnelles et efficacité professionnelle :  convergence et divergence des trajectoires
  • L’identité personnelle et les affinités théoriques :  évolutions parallèles et évolutions croisées
  • Les pratiques difficiles ou désengagées :  leurs causes et leur évolution
  • Les activités de formation et leur impact sur le développement du psychothérapeute :  mythes et réalités
  • Les phases de maturation du psychothérapeute :  implications pour le pairage thérapeute-client
  • La pratique réfléchie et le développement auto-géré : pistes et outils

Responsable de l’activité : Gilles Delisle, Ph.D.  »

%d blogueurs aiment cette page :