11e Journées Spirale : « Je et nous » Comment apprendre aux tout-petits à vivre ensemble ?, 15-16 octobre 2020 à Marseille

 » Nous avons tous vécu ces derniers mois les chroniques extraordinaires d’une pandémie. Le monde entier s’est arrêté, le temps s’est suspendu. Nous avons tous souffert, chacun à notre mesure. Nous avons été éloignés de nos proches, de nos vies d’avant, confinés, déconfinés, masqués, testés. Nous avons essayé de cohabiter, ensemble, les uns avec les autres, mais souvent isolés. Et puis la vie a repris, timidement, son cours. Mais quelle vie ? Sous surveillance ? En sursis ? Réinventée ? Comment les enfants du Covid-19 ont-ils vécu cette période inouïe ? Qu’avons-nous appris ? Qu’allons-nous apprendre à nos enfants ?

Alors, parce qu’à Spirale, nous croyons à la vie, à l’élan, à la pensée, à la culture, à la musique, à l’art, aux autres, au commun, nous avons voulu vous proposer de grandes retrouvailles… à Marseille, vous savez, cette ville qui s’est trouvé, pendant la pandémie de Covid-19, un nouvel héros pour remplacer l’OM !

Nous vous y attendons, nombreux, pour penser ensemble, les uns contre les autres comme dit la chanson, l’humanité de demain que nous espérons poétique et passionnée plutôt que prosaïque, utilitaire et sanitarisée.

Bien cordialement

Patrick Ben Soussan  »

Depl_11e_Journees_Spirale_2020_p-page-001Depl_11e_Journees_Spirale_2020_p-page-002Depl_11e_Journees_Spirale_2020_p-page-003Depl_11e_Journees_Spirale_2020_p-page-004Depl_11e_Journees_Spirale_2020_p-page-005Depl_11e_Journees_Spirale_2020_p-page-006Depl_11e_Journees_Spirale_2020_p-page-007Depl_11e_Journees_Spirale_2020_p-page-008Depl_11e_Journees_Spirale_2020_p-page-009Depl_11e_Journees_Spirale_2020_p-page-010Depl_11e_Journees_Spirale_2020_p-page-011Depl_11e_Journees_Spirale_2020_p-page-012

10e Journées Spirale, novembre 2019 à Toulouse

« La parentalité positive ?! »

 » Cela ne vous a pas échappé, l’éducation positive est partout, dans les librairies et sur la toile, nous engageant à une « parentalité bienveillante », « constructive », non-violente. Mais cette approche constitue-t-elle une vraie révolution éducative ? D’où s’originent cet engouement actuel pour éducation positive et parentalité bienveillante ? Comment se définissent leurs concepts ? Contribuent-elles à révéler les « compétences » parentales ou au contraire, à culpabiliser davantage les parents ? Peut-on aujourd’hui faire preuve de réticences, voir de défiance à l’égard de cette proposition ? « 

Depl_Journees_Spirale_d_finitif_-page-001

Depl_Journees_Spirale_d_finitif_-page-002Depl_Journees_Spirale_d_finitif_-page-003Depl_Journees_Spirale_d_finitif_-page-004Depl_Journees_Spirale_d_finitif_-page-005Depl_Journees_Spirale_d_finitif_-page-006Depl_Journees_Spirale_d_finitif_-page-007Depl_Journees_Spirale_d_finitif_-page-008Depl_Journees_Spirale_d_finitif_-page-009Depl_Journees_Spirale_d_finitif_-page-010Depl_Journees_Spirale_d_finitif_-page-011Depl_Journees_Spirale_d_finitif_-page-012

%d blogueurs aiment cette page :