Le Moi-Cyborg Psychanalyse et neurosciences de l’homme connecté, par Frédéric Tordo

La connexion aux technologies (smartphone, jeux vidéo, prothèse artificielle, exosquelette…) produit de véritables métamorphoses chez l’homme.

9782100793372-001-X.jpegOn observe une transformation du cerveau et du système nerveux dans son ensemble, et même du Soi.

Les neurosciences permettent de comprendre ces phénomènes. Mais la mutation de l’homme augmenté et/ou connecté touche aussi directement sa psyché, au niveau même du Moi.

Une fonction psychique se développe : par étayage sur une fonction du corps (c’est le Moi-peau de Didier Anzieu), mais aussi par appui sur la technologie, dont le fonctionnement se voit transposé sur le plan mental.

Dès lors, le Moi connaît une véritable extension de ses limites.

C’est l’apparition du Moi-cyborg – nouvelle surface psychique qui permet au sujet de se représenter l’objet technologique comme une partie de lui-même.

Dans la psychopathologie, le Moi-cyborg peut servir ainsi de prothèse psychique pour venir compenser des fonctions psychiques mal organisées, carencées ou déstructurées. Ce sont toutes ces nouvelles transformations qui sont décryptées dans cet ouvrage, qui s’appuie sur de nombreuses recherches théoriques et cliniques.

Préfacé par Serge Tisseron, postface de Bernard Andrieu.

SOMMAIRE DE L’OUVRAGE

Préface  (Serge Tisseron) : La psychanalyse face au défi technologique. Avant-propos  : Vocabulaire de l’homme nouveau. Le cyborg, l’homme connecté en permanence à la machine. Introduction. 1. Le Soi-cyborg. La vicariance cyborg. La notion de Soi-cyborg 2. Psychogenèse du Moi-cyborg. La notion de Moi-cyborg. De la dyade Mère-Enfant à la dyade avec la technologie. La dyade interne du Moi-cyborg 3. Les fonctions du Moi-cyborg Contenance et Augmentation. Maintenance et Auto-maintenance du psychisme. Support de l’Identité et du Sentiment d’existence. Pare-excitation. Réflexivité et auto-empathie. Inscription des traces psychiques. Éveil et soutien de la sexualité. 4. Les fantasmes du Moi-cyborg Le fantasme primaire d’une peau commune avec la technologie. Les fantasmes secondaires du Moi-cyborg. 5. Psychopathologie du Moi-cyborg. Le Moi-cyborg comme prothèse psychique. Le Moi-cyborg comme orthèse psychique. Conclusion générale. Postface  (Bernard Andrieu) : L’hybridisme du Moi-Cyborg.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :