« La gestalt-thérapie aujourd’hui : un survol », Journal des Psychologues, 2018/7 (n° 359)

 » Sous l’impulsion de Frederick S. Perls, Paul Goodman et Ralph Hefferline, c’est en 1951 que les contours de la gestalt-thérapie commencent à se dessiner, présentant un tournant 37316381_1747289308641615_7924258701714653184_ndans la théorie et la pratique de la psychothérapie. Ouvrant à un paradigme novateur – le contact –, elle implique un changement de méthode thérapeutique, basée alors sur la description du perçu et du ressenti de et dans l’expérience,… (…)  »

Dossier – La gestalt

Actualités thérapeutiques

Page 10 à 10

Le renouveau de la gestalt-thérapie

La relation au cœur de la thérapie

Page 12 à 17

La gestalt-thérapie aujourd’hui : un survol

Page 18 à 23

La recherche en gestalt-thérapie

Page 24 à 29

Une thérapie gestaltiste du trauma

De l’usage de la technique de la chaise vide

Page 30 à 35

Psychotraumatisme et gestalt-thérapie : une approche relationnelle

Page 36 à 41

Impasses développementales et gestalt-thérapie

Page 42 à 45

La gestalt-thérapie et les groupes

Page 46 à 51

Travailler avec les dynamiques corporelles en gestalt-thérapie

Page 52 à 57

Perspective de la gestalt-thérapie sur la psychopathologie

Clinique des attaques de panique

Page 58 à 63

Bibliographie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :