« Conduite et substances psychoactives » par la Sécurité Routière 29

J’ai eu l’honneur et le plaisir d’être invitée à intervenir dans la série des films pédagogiques sur la conduite sous substances psychoactives en entreprise, réalisée par le club sécurité routière en entreprise du Finistère (Club SRE29) et dont le préfet du Finistère a assuré le lancement. Ce club, qui regroupe 50 entreprises du département, a réalisé 9 vidéos courtes pour présenter toutes les informations sur le sujet et 5 émissions avec les témoignages d’experts.

Ma contribution a été sollicitée pour le volet « Accidents », et la focale de mon intervention est orientée très spécifiquement sur les suites psychologiques d’un accident (qui a lieu sous influence de substances psychoactives et dans le cadre professionnel) pour l’auteur de l’accident. Très rares sont la littérature et les interventions non moralisatrices et non culpabilisantes consacrés à ce protagoniste, souvent laissé de côté, isolé et en risque de conséquences psychologiques lourdes pour lui (et son entourage), parce que auteur des faits.

Ma contribution est visible ici : « Les accidents ».

Je remercie la SRE29 de la confiance qu’elle m’a faite et de l’attention qu’elle a portée aux aspects psychologiques dans cette campagne, en faisant place à une psychologue.

Article paru dans Le Télégramme le 16 novembre 2020, original ici.

Les accidents de la route sont la première cause de mortalité au travail. Pour que cela change, le club Sécurité routière en entreprise du Finistère (SRE 29) a réalisé des films sur les dangers de la consommation d’alcool, drogues et médicaments.

La jeune femme prend un médicament au pictogramme rouge, avant de reprendre la route. Un cariste fume du cannabis lors de sa pause. Un homme prend le volant encore ivre de la veille. Les trois ont un accident.

Le clip, réalisé par le club Sécurité routière en entreprise du Finistère (SRE 29) avec l’appui financier de la direction de la sécurité routière (DSR) et des entreprises, est en ligne depuis ce lundi, dans le cadre des Journées de la sécurité routière au travail. C’est que les accidents routiers sont la première cause de mortalité au travail. Dans le Finistère, 35 personnes sont décédées sur la route depuis le 1er janvier 2020, contre 30 en 2019. Pour 37 % d’entre elles, il s’agissait d’un trajet domicile-travail ou professionnel.

Des « exemples concrets »

« Les causes des accidents sont identifiées, il y a l’alcool, les drogues, les médicaments, pose Aurélien Adam, directeur du cabinet du préfet du Finistère. Il faut aussi briser un tabou ». À savoir celui de la prise de ces substances psychoactives avant ou pendant le travail. « Nous n’avons que peu de données chiffrées, regrette David Constans, pilote de la commission du SRE 29. Il y a le secret médical, c’est délicat mais c’est aussi pour cela qu’on essaie d’agir ».

Et pour lui comme pour les autres membres du SRE 29, cela passe par des « exemples concrets » relatés dans six films thématiques, s’adressant aussi bien aux salariés qu’à leurs encadrants. Comme celui de ce salarié, ivre d’avoir trop fêté l’anniversaire d’un de ses collègues le midi. On y voit son manager l’isoler, lui parler, le faire souffler.

Ne pas oublier le stress

Cinq émissions avec des intervenants des mondes médical, professionnel, de la justice et des forces de l’ordre complètent l’offre. « Le but n’est pas de clouer au pilori les salariés mais leur montrer ce qu’ils risquent », ajoute Aurélien Adam. Outre expliquer la marche à suivre à leurs encadrants, qui doivent aussi faire attention à la « gestion du stress », pour Renaud Nuyts, ingénieur conseil à la direction des risques professionnels à la Carsat Bretagne : « Il y a un lien très fort entre surcharge de travail, conflits, alcool, drogues. C’est une chose à prendre en compte dans la prévention ».

Les vidéos sont en ligne sur la chaîne YouTube du club SRE 29 et seront diffusées dans les entreprises partenaires ainsi que sur Tébéo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :