« Gestalt Therapy and Cognitive Therapy – Contrasts or Complementarities ? »

Sur le blog de l’IFGT  : http://www.blog-ifgt.com :

Un article comparant gestalt-thérapie et thérapie cognitive centrée sur les schémas, dans une revue de l’APA

Dimanche, 23 Janvier 2011 08:14

Gestalt Therapy and Cognitive Therapy – Contrasts or Complementarities ?

Psychotherapy, Theory, Research, Practice, Training, 2010, vol. 47 ; n°4, 586-602.

Jan TØNNESVANG, James HAMMINK, Ulla SOMMER, Mikael SONNE

 

Philip Brownell nous signale la parution de cet article paru dans une revue éditée par la célèbre APA américaine (American Psychological Association). Le rédacteur en chef de cette revue est Marc Hilsenroth et elle est le fruit de la division 29 de cette association, c’est-à-dire celle qui se préoccupe de psychothérapie. Cette parution est un événement et montre que les Gestalt-thérapeutes entrent plus dans le domaine de la recherche académique.

Philip Brownell fait appel à des commentaires de cet article afin de les publier éventuellement dans la nouvelle version de la revue Gestalt ! , revue qui ne paraît que sur Internet et qui est désormais sous l’égide de l’AAGT. Sa nouvelle parution est prévue fin février.

 

Résumé de l’article :

Cet article recherche la relation entre des concepts fondamentaux et des perspectives en Gestalt-thérapie et ceux en thérapie cognitive afin de discuter si – et de quelle manière- ces deux approches peuvent s’enrichir mutuellement lorsqu’ on les envisage comme des parties complémentaires d’une approche thérapeutique intégrative plus globale. Il est proposé que la Gestalt-thérapie, définie comme approche fondée sur la théorie du champ et qui étudie le processus de formation des gestalts, peut compléter la compréhension et la pratique de la thérapie cognitive fondée sur les schémas. Les bénéfices cliniques d’une vision complémentaire de ces deux approches seront une plus grande étendue de conscience (awareness) des aspects individuels et contextuels des processus de changement thérapeutique, des différents niveaux de mémoire impliqués dans ces processus et de la relation entre les besoins fondamentaux, la sensation et la cognition dans le travail thérapeutique. De plus, un dialogue entre les deux approches ouvrira la voie pour aborder le lien entre le travail d’awareness fondamental en Gestalt-thérapie et la tendance en thérapie cognitive à intégrer la technique de pleine conscience en tant qu’outil thérapeutique. En conclusion de cet article, des points de complémentarité supplémentaires entre ces deux approches sont soulignés.

 

Mots clé :

Thérapie intégrative, processus de formation des gestalts, théorie du champ, mémoire, pleine conscience.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :