Groupe continu mensuel à Paris

A partir de septembre 2013 j’animerai un groupe de thérapie continu mensuel à l’EPG (Ecole Parisienne de Gestalt) sur deux jours, les dimanche (9h30-19h) et lundi (9h-16h30).

Pour tous détails/conditions et inscriptions, voir ici ou me contacter au 06 84 58 08 38.

Groupe continu dimanche et lundi

La formule du groupe continu favorise le travail en profondeur.

Le groupe est stable et se retrouve à intervalles réguliers avec le ou les mêmes animateurs.
Il permet :

  • une introduction à la méthode et aux techniques de la Gestalt-thérapie par une immersion expérientielle et une pédagogie par l’observation,
  • le démarrage du premier cycle de la “formation longue”, si vous avez les pré-requis nécessaires.

Les groupes continus ont lieu à Paris.

Objectifs

La formation dispensée dans le groupe continu 13DL repose sur trois leviers pédagogiques :

o Un levier expérientiel : il est indispensable que le stagiaire envisageant de pratiquer la Gestalt au terme de sa formation commence par vivre l’expérience de la Gestalt sur lui même, dans un engagement réel et sincère. Il s’agit d’une « immersion expérientielle » permettant de prendre la mesure des méthodes et techniques gestaltistes.
o Un levier d’apprentissage par l’observation : le stagiaire bénéficie dans le groupe continu d’une possibilité d’observer une infinie diversité d’interventions de la part du Gestalt-thérapeute formateur. Au fil de son propre travail, il sera de plus en plus disponible pour en faire une source de compréhension et d’inspiration qui nourrira la suite de sa formation et concrétisera notamment les apports didactiques conceptuels du second cycle. Ces apports participent au transfert des compétences et connaissances.
o Des apports théoriques et méthodologiques sont faits sur les concepts de base de la Gestalt régulièrement évoqués à l’occasion des travaux personnels des participants :

Ces groupes fonctionnent en effectif stable, avec la présence du même animateur à chaque session, et la présence des mêmes participants durant une période plus ou moins longue. Cette formule avec suivi sur une longue durée favorise le travail en profondeur.

Colloque « Au coeur des groupes », mars 2013, Lille

Site : http://colloquegestalt2013.over-blog.com

Colloque2013 : pré-programme

Contact inscription : inscriptioncolloque2013@gmail.com

« Au cœur des groupes

Explorer et penser les pratiques en Gestalt-thérapie

La Gestalt-thérapie se pratique beaucoup en psychothérapie de groupe. Elle permet également une posture à de nombreux consultants dans les organisations sociales et les entreprises. Elle pense le développement de la personne, du groupe et de la société de manière indissociable. Le groupe, son processus de développement, les interactions entre les individus, les groupes et les institutions, sont des éléments essentiels dans nos formations et dans notre pédagogie.
Etonnons-nous toutefois qu’il n’existe pas de traité spécifique à la Gestalt-thérapie de groupe écrit en France, malgré plusieurs articles et des formations au groupe de Gestalt-thérapie !
Pourquoi la théorie du contact organisme/environnement n’a-t-elle pas suscité plus d’élaboration et d’échanges avec d’autres courants théoriques concernant le groupe ?
Face aux tendances contemporaines d’individualisation du symptôme, la Gestalt-thérapie de groupe ne doit-elle pas se mobiliser, s’affirmer, se réinventer ?
Dans notre contexte actuel de réduction de la psychothérapie à des formes médicalisées individuelles et adaptatives, nous souhaitons par ce colloque affirmer nos assises théoriques à propos du groupe et mettre en valeur la spécificité de notre approche qui inclut travail
individuel et travail de groupe. Nous souhaitons également ouvrir nos échanges avec d’autres courants de la psychothérapie.
Il y a là un enjeu essentiel pour la visibilité de la Gestalt-thérapie.
Les états généraux de la Gestalt-thérapie en 2008 nous ont permis de recréer un esprit de dialogue entre nos associations et les différents courants de notre approche. Nous coopérons à des projets de développement. Mais que serait notre dialogue sans débats théoriques, sans recherche, sans regards croisés sur les pratiques, sans échanges avec d’autres théories ?
Les pratiques de groupes et leur diversité nous semblent un excellent laboratoire pour enrichir ces premiers échanges et nous diriger vers un esprit de recherche. Aussi, tout en saluant notre diversité, le moment est-il venu pour nous de contribuer à une assise plus solide de notre théorie et de nos pratiques de groupes ? (…)  »  (extrait du site)

 

 

%d blogueurs aiment cette page :