« Mère, Père et Manque… » par Tobie Nathan

« La révolte des nouveaux pères

« Masculinisme » ou « hominisme » contre féminisme — voilà une problématique qui risque de flamber. La sensation qui a diffusé dans le corps social d’une injustice à l’égard des hommes est maintenant exploitée par un nouveau mouvement. Les pères seraient-ils en danger ? S’agit-il de nouveaux pères ou d’une nostalgie de pères d’un autre temps ? Il me semble plutôt que l’on est entré dans une dimension nouvelle de la parentalité où le principal n’est pas un parent ou l’autre, ou les deux, mais l’institution. (…) » :

la suite à lire sur le  blog de Tobie Nathan : cliquer ici.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prendre rendez-vous en ligne
%d blogueurs aiment cette page :