professionnels

.

Espaces de coaching

Paris, Lanmeur & par vidéo-consultation

.

Coachings d’entreprise et coachings individuels

Renseignements  : me contacter

.

__________

Le coaching se définit comme une relation suivie dans une période définie qui permet au client des transformations dans sa vie professionnelle et personnelle.

Pour aller plus loin… :

“Pour un coaching « qui ne soit pas du semblant… » ” par Lucien Lemaire

 » (…) Voilà introduit deux modes d’existences qui vont contraindre nos pratiques d’accompagnement : le mode inauthentique, celui du monde des choses, du « on », de l’opinion, de l’équivoque, du bavardage, le mode authentique, celui du « je », du projet, de l’ouverture, du possible assumé. (…) Va-t-on, dès lors, choisir d’aider nos clients à colmater les bréches, à réduire les possibles à ce qui « se fait », à chercher les ressources dans ce qu’on a déjà fait rendant impossible le surgissement du radicalement nouveau (…) La question sous-jacente est terriblement simple : peut-on être manager, leader sans prendre le risque de l’existence: on ne saurait être présent à l’autre, à son entreprise si l’on est auto centré (sur soi, ses méthodes, ses outils…). (…)« 

Intervenant gestaltiste en entreprise : à la marge, dedans, dehors? une posture tenable? par Astrid Dusendschön, Daniel Cortesi et Pierre Silvestre

 » (…) Nous soutenons qu’intervenir en entreprise avec une posture faisant référence à la Gestalt-thérapie est possible et tenable et qu’elle traduit une vision du monde. Nous soutenons également que de cette manière-là, nous pouvons contribuer à un projet social, dans la continuité des propositions de pensée de Goodman. Dejours, à sa manière, écrit que « en raison de son impact sur la mobilisation et la démobilisation de la volonté d’agir des travailleurs, l’organisation du travail appartient, qu’on le veuille ou non, à l’ordre du politique, pour le meilleur ou pour le pire ! Ce que n’admettent pas les penseurs, pour la plupart. » (p. 194) (…) « 

Coaching et supervision : “L’approche gestaltiste” par Jean-Paul Sauzède

__________

MON PARCOURS

De formation initiale ESC, j’ai une expérience de 16 ans en entreprise en charge de la stratégie commerciale, du marketing et du management d’une équipe dans le domaine du hors taxes.

Mon intérêt pour l’humain et le questionnement sur son déploiement s’est rapidement manifesté. J’ai complété ma formation par la psychologie clinique et pathologique et la Gestalt-thérapie. Je développe depuis 2005 mes centres d’intérêt et de recherche concernant l’humain avec une expérience comme psychothérapeute dans mon cabinet et comme consultant en processus humains et coach gestaltiste dans le monde des entreprises.

Mes spécificités en tant que coach :

  • l’interculturel : mon parcours de vie m’a amené à vivre dans plusieurs pays européens, avec et dans plusieurs langues et cultures. Je maîtrise l’allemand, l’anglais et le grec moderne.
  • la posture gestaltiste en coaching est par essence radicalement novatrice et différente, à travers notamment l’importance attachée à l’expérience et au processus, la qualité de présence dans l’ici et maintenant, et la prise en compte des dimensions corporelles et de l’éprouvé
  • une formation et une expérience d’accompagnement spécifique en tenant compte et intégrant la dimension corporelle, dimension qui est au fondement des expériences que nous vivons et faisons au contact des autres

J’ai aujourd’hui une formation professionnelle initiale théorique et une pratique de haut niveau apte à créer une compétence d’exercice du métier de coach.

__________

MES AFFILIATIONS

ICF France

Société des Coachs Gestaltistes

__________

GAGE de PROFESSIONALISME

1/ un parcours psychothérapeutique personnel significatif

2/ une solide formation à l’accompagnement de la personne

3/ une connaissance des problématiques du monde de l’entreprise

4/ un lieu de supervision permanent

5/ des formations continues et permanentes

__________

GESTALT et ENTREPRISES :
le COACHING GESTALTISTE, sa SPECIFICITE

En plus de sa pratique clinique en cabinet, la Gestalt est reconnue dans le domaine de l’entreprise.
Cette ouverture aux organisations est la conséquence de la capacité du coach formé à la posture gestaltiste à rester centré sur les processus en cours.

Par ailleurs, de par leur formation approfondie (une majorité des coachs gestaltistes exerce également comme psychothérapeutes), les coachs gestaltistes offrent une garantie et une sécurité importantes, celles de savoir s’en tenir à un cadre. Leur pratique clinique leur fait connaître mieux que quiconque où se trouvent les limites entre la thérapie et le travail en entreprise.

Leur force est également de pouvoir intervenir dans les situations « d’impasse » : celles où « tout a été déjà tenté » (formations et autres stages et séminaires à acquisition de méthodes et outils) et où la situation n’évolue pas : le coach gestaltiste n’apporte pas une méthode ou d’autres outils « de plus », il accompagne la personne / l’équipe dans  déterminer et créer leurs ajustements propres en l’ouvrant à ses/leurs ressources et potentiels propres, singuliers et uniques.

__________

COACHING, FORMATION, CONSEIL : 3 postures, quelles différences ?

Ces 3 termes renvoient à 3 types d’intervention possibles :

– la FORMATION : le formateur apporte du savoir, des méthodes et des outils

– le CONSEIL : le consultant apporte des recommandations sur des actions à mener

– le COACHING : le coach accompagne une personne ou une équipe à trouver les clefs de son développement dans ses ressources propres

__________________

© Astrid Dusendschön  .  Contact: 06 84 58 08 38 . Lanmeur (29) & Paris