Vient de paraître : Cahiers de Gestalt-thérapie n°37

arton89-b4be9De quoi rire et pleurer sont-ils les verbes ?

Collectif

Sommaire

- Jean-Marie Terpereau : Éditorial
- Joseph Caccamo : Tel qui rit vendredi dimanche pleurera
- Dominique Michel : Rire ou ne pas rire, zat iz ze couestcheune…
- Laurence Luminet : Lucas, éprouver ensemble
- Philippe Dupont : Une fragilité qui s’expose
- Thierry Schmidlin : La possibilité du rire
- Charles Coquelin : Georges n’a pas pleurs
- Jean-Denis Bustin : Spinoza, ancêtre joyeux de la Gestalt-thérapie

Informations

Pages 208
Format 20 x 20 cm
ISBN 978-2-913706-69-9
ISSN 1277-6874
à commander à l’exprimerie ou sur cairn.info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :