« La première année … et le reste de la vie » par Ruella Frank et Frances LaBarre

Vient de paraître aux éditions l’exprimerie (http://www.exprimerie.fr/)

Du travail avec les nouveau-nés et les enfants, en passant par l’horreur des expériences traumatiques massives, jusqu’aux pertes qui nous gagnent en fin de vie, nous, cliniciens, sommes maintenant en train de redécouvrir que nous vivons, apprenons, travaillons à travers nos corps pour accueillir et nous engager dans les relations soignantes, quelle que soit la tradition de soins dans laquelle nous nous inscrivons.
Ici, deux maîtres cliniciennes, l’une gestaltiste, l’autre psychanalyste, nous montrent la danse intriquée de l’intersubjectivité incarnée, tout d’abord pendant la première année de vie, mais aussi dans la manière dont nous interagissons en tant que parents, en tant que membre d’un couple, et en tant que thérapeute en travail individuel. Malgré leurs facilités à développer de multiples points de vue, elles ont chacune, de leur côté et ensemble, développé une extrême sensibilité au mouvement.
Elles nous montrent comment les schèmes de mouvement corporel sont au fondement des éléments les plus basiques de l’organisation psychologique et comment des expériences spécifiquement corporelles deviennent des expériences de la relation et de soi, et vice versa. Je pense que cet ouvrage représente la recherche sur les nouveau-nés la plus utile que j’aie jamais vue.
Donna ORANGE, Ph.D. psychanalyste

ISBN : 9782-913706-52-5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :